Cabinets d'Expertises Comptables inscrit à l'Ordre de Montpellier





Droit social (Tout voir)
01/10/2018
La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 avait pr... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/10/2018
Vendredi 14 septembre 2018, le Premier ministre a présenté le plan « v... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/10/2018
Le 17 juillet, une architecte souscrit hors établissement un contrat de création et de... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/10/2018
Lorsqu'un écrit est exigé pour la validité d'un contrat, il peut être ... En savoir plus
 
Chiffres clés (Tout voir)
01/10/2018
Le taux de l’usure est calculé en fonction des taux pratiqués par les banques au... En savoir plus
 
Calendrier fiscal (Tout voir)
31/12/2018
Date limite d'option pour le paiement de la TVA à partir du 1erdécembre 2018 pour les ... En savoir plus
 
 

Actualité - A savoir également

Financement de la sécurité sociale pour 2018 : quel plan prévu ?

01/01/2018

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 prévoit un retour à l’équilibre pour le régime général (branches famille, maladie, vieillesse et accidents du travail) avec un excédent de 1,2 milliard d’euros. En prenant en compte le déficit du fonds de solidarité vieillesse (FSV) qui s’élèvera à 3,4 milliards d’euros en 2018, le déficit atteindra 2,2 milliards d’euros. La baisse de l’endettement se poursuit par amortissement progressif de la dette de la caisse d’amortissement de la dette sociale (CADES). Cette baisse devrait permettre le remboursement de la dette sociale d’ici 2024.

L’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) est fixée à +2,3% pour 2018 soit 4,4 milliards d’euros de dépenses nouvelles.

Les principales économies prévues dans le projet de loi sont :

  • la revalorisation des pensions de retraite initialement prévue au 1er octobre 2018 est reportée au 1er janvier 2019 ;
  • le forfait journalier hospitalier passe de 18 à 20 euros ;
  • le montant et les barèmes de l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) sont alignés sur le montant du plafond du complément familial. Cette mesure concernera uniquement les nouveaux bénéficiaires.

Source. vie-publique.fr