Cabinets d'Expertises Comptables inscrit à l'Ordre de Montpellier





Droit social (Tout voir)
01/09/2018
Deux rapports consacrés à la santé au travail et à la pr... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/09/2018
Dans un discours prononcé lors de l’Université d’été du Mede... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/09/2018
Les petites entreprises dispensées d'établir un rapport de gestion ... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
03/09/2018
Définitivement adoptée par le Parlement le 31 juillet 2018, la loi pour un ... En savoir plus
 
Chiffres clés (Tout voir)
01/06/2018
En avril 2018, l'indice des prix à la consommation (IPC) décélère ... En savoir plus
 
Calendrier fiscal (Tout voir)
31/12/2018
Date limite d'option pour le paiement de la TVA à partir du 1erdécembre 2018 pour les ... En savoir plus
 
 

Actualité - Droit des affaires

Cadeaux de Noël à vos clients : quelles exonérations fiscales

01/01/2018

 

 

 

Les cadeaux offerts aux clients par l'entreprise peuvent bénéficier d'une exonération fiscale.

Les cadeaux offerts aux clients par l'entreprise sont déductibles des bénéfices imposables lorsqu'ils sont offerts dans l'intérêt de la bonne marche ou du développement de l'entreprise.

Si les cadeaux dépassent 3 000 € par an, l'entreprise doit remplir la déclaration n°2067 (relevé des frais généraux pour les sociétés) ou le cadre F de la déclaration n°2031 (pour les entreprises individuelles) de la liasse fiscale.

Une entreprise peut également récupérer la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) lorsque le prix de revient ou d'achat du cadeau offert est de 69  € maximum par an et par bénéficiaire.

À noter : Ce montant sera revalorisé en 2021.

Textes de référence :

Code général des impôts, annexe 4 - Article 23 N
TVA - Exclusions du droit à déduction - Limitations concernant certains biens et services cédés sans rémunération ou moyennant une rémunération très inférieure à leur prix
Arrêté du 12 octobre 2005 relatif à la limite à retenir pour la définition des cadeaux de faible valeur mentionnés au a du 1 du 8° de l'article 257 du code général des impôts et des biens de très faible valeur mentionnés à l'article 238 de l'annexe II à ce code en matière de taxe sur la valeur ajoutée.
2° du 1 du II de l'article 257 du Code général des impôts

Source. service-public.fr