Cabinets d'Expertises Comptables inscrit à l'Ordre de Montpellier





Droit social (Tout voir)
01/01/2019
Le Président de la République a annoncé, le 10 décembre 2018, plusieurs ... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/01/2019
Une indemnité de résiliation ayant pour objet exclusif la réparation du pr... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/01/2019
Les propriétaires d’un local consentent un bail commercial à une entreprise de c... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/01/2019
Gérald Darmanin, ministre de l’Action et de Comptes publics, a annoncé la mise e... En savoir plus
 
Chiffres clés (Tout voir)
01/01/2019
Le plafond de la sécurité sociale pour 2019 vient d’être confirm... En savoir plus
 
Calendrier fiscal (Tout voir)
03/05/2019
CVAE - Date limite de souscription de la télédéclaration n° 1329 DEF de liq... En savoir plus
 
 

Actualité - Fiscalité

CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE À L'IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS ET CONTRIBUTION ADDITIONNELLE À LA CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE

01/01/2018

 

 

 

L'article 1 de la loi n° 2017-1640 du 1er décembre 2017 de finances rectificative pour 2017 instaure pour les entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés (...)

(...) une contribution exceptionnelle et une contribution additionnelle à la contribution exceptionnelle pour les exercices clos à compter du 31 décembre 2017 et jusqu’au 30 décembre 2018.

La contribution exceptionnelle à l'impôt sur les sociétés (CE) est due par les entreprises réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros.

La contribution est égale à 15 % de l'impôt sur les sociétés (IS) dû, déterminée avant imputation des réductions et crédits d'impôt et des créances fiscales de toutes natures.

Pour les redevables dont le chiffre d'affaires est supérieur à 1 milliard et inférieur à 1,1 milliard d'euros, ce taux est minoré.

La contribution additionnelle à la contribution exceptionnelle (CACE) est due par les entreprises réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliard d'euros.

La contribution est égale à 15 % de l'impôt sur les sociétés dû, déterminée avant imputation des réductions et crédits d'impôt et des créances fiscales de toutes natures.

Pour les redevables dont le chiffre d'affaires est supérieur à 3 milliards et inférieur à 3,1 milliards d'euros, ce taux est minoré.

Les deux contributions donnent lieu au paiement par virement bancaire d'un acompte fixé à 95 % de la CE et de la CACE estimées au titre de l'exercice, et au dépôt d'un relevé d'acompte (formulaire n° 2580), à l'échéance de paiement du dernier acompte d'IS et au plus tard le 20 décembre 2017 pour les exercices clos du 31 décembre jusqu'au 19 février 2018.

Le solde de la CE et de la CACE est liquidé sur le relevé de solde de l'IS (formulaire n° 2572) à la date prévue pour la liquidation de l'IS, soit le 15 mai 2018 pour un exercice clos le 31 décembre 2017.

Source. impots.gouv.fr