Cabinets d'Expertises Comptables inscrit à l'Ordre de Montpellier





Droit social (Tout voir)
01/03/2021
Saisie d’une demande d’avis par le Conseil de prud’hommes de Boulogne-Billancourt,... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/03/2021
« Aux termes du 1 de l'article 92 du code général des impôts : " Sont con... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/03/2021
Comme tout contrat à durée indéterminée, un pacte d’actionnaires p... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/03/2021
A défaut d’accord entre les parties, le propriétaire d'un fonds, qui justifie d'... En savoir plus
 
Chiffres clés (Tout voir)
01/03/2021
112 348 223 cas confirmés dans le monde ; 21 765 152 cas confirmés dans l’Union ... En savoir plus
 
Calendrier fiscal (Tout voir)
17/01/2022
Date limite pour la télédéclaration DSN de décembre 2021 (entreprises de... En savoir plus
 
 

Actualité - Fiscalité

Le cédant qui entend bénéficier de l'abattement retraite doit remplir les conditions avant l'expiration du délai de déclaration des revenus soumis à l'imposition litigieuse

01/02/2021

« […] Le 27 mars 2006, M. B..., d'une part, a cessé d'exercer ses fonctions de dirigeant de la société Ressources France et, d'autre part, a cédé la totalité des parts qu'il y détenait. Toutefois, dès le 2 mai 2006, M. B... a signé un contrat de travail à durée indéterminée avec la société en qualité de " conseiller du président " pour exercer des fonctions relatives à la gestion et au développement commercial, à la vie individuelle et aux relations de clientèle. Le faible montant de la rémunération forfaitaire, soit 667 euros par mois, entre le 2 mai 2006 et le 12 mai 2015, donc indépendamment du nombre d'heures de travail réellement effectuées, les circonstances qu'à la date de la cession, deux clients représentaient à eux seuls 92 % du chiffre d'affaires de la société et que l'intéressé avait développé avec eux une relation commerciale privilégiée, facilitant ainsi la transmission de la société, et l'absence alléguée de lien de subordination dans l'exercice des nouvelles fonctions ne font pas obstacle à ce que M. B... n'eût pas effectivement et définitivement cessé toute fonction au sein de la société dans le délai de deux ans prévu au c du 2° du I de l'article 150-0 D ter du code général des impôts.

[…] M. B... n'est pas fondé à se prévaloir, sur le fondement des dispositions de l'article L. 80 A du livre des procédures fiscales, de l'instruction référencée BOI-RPPM-PVBMI-20-30-30-40 du 4 mars 2016 n° 360 dès lors que celle-ci est postérieure à l'expiration du délai de déclaration des revenus soumis à l'imposition litigieuse. […]
».

CAA Nantes, 14 janv. 2021, n° 19NT00974